Prendre l’avion avec un bébé

L’une des appréhensions premières des jeunes parents qui souhaitent partir en voyage, c’est la question de l’avion. Comment faire pour qu’un voyage en avion avec un bébé se passe bien ?

On a tous en tête des images de bébés qui hurlent non stop pendant 12 heures d’avion… Et c’est la peur de beaucoup de jeunes parents. Et si bébé ne supportait pas l’avion ? S’il hurlait non stop ? S’il ne dormait pas ? S’il avait trop mal aux oreilles ?

Souvent, on s’inquiète pour rien. Gardez-en tête qu’il faut vous faire confiance, et surtout lui faire confiance. Les enfants sont surprenants.

Voici nos quelques conseils pour que le trajet en moyen ou long courrier se passe bien :

  • Dans la mesure du possible : choisissez un vol de nuit. Comme cela, bébé dormira (normalement !)
  • Au moment de la réservation, pensez aussi à vous renseigner pour réserver le landau proposé aux plus jeunes. Ils sont disponibles gratuitement pour tous les bébés de moins de 2 ans, sous réserve de disponibilité. Les bébés y restent généralement en dessous de 6/8 mois, mais même si le votre est plus âgé et est un petit format, vous pouvez toujours tenter.
  • Préparez bébé à ce grand voyage. Il comprend tout, expliquez lui, parlez lui, et ce bien avant le jour J. 
  • Pensez à toutes les éventualités, et prévoyez un bagage à main en conséquence. Non, on ne voyage pas « light » avec un bébé. On pense à emporter son doudou (x2, en cas de perte ou d’accident), ses petits jeux préférés (livre, cube, hochet…) en faisant attention à ne pas prendre de jouet ni bruyant, ni trop lourd, deux tenues de rechange, des petits pots / compotes / gâteaux (prévoyez pour plus de repas que nécessaire, des fois que votre vol soit annulé / ait du retard), des couches (pareil, plus que nécessaire). On pense aussi à prendre une tenue de rechange pour les parents, des fois que bébé leur vomirait dessus… 
  • Prenez un porte-bébé. Très utile pour endormir bébé sur vous une fois que vous serez dans les airs (car pendant le décollage et l’atterrissage, il faudra lui mettre une mini ceinture de sécurité). 
  • Prévoyez des langes. Un en guise de drap si vous bénéficiez du petit couffin de l’avion (comme ça, il aura l’odeur de la maison), un autre en guise de couverture. 
  • Au moment du décollage et de l’atterrissage, pensez bien à le faire sucer quelque chose pour ne pas qu’il ait mal aux oreilles. Sein de maman, tétine, biberon, pouce… 
  • Et enfin… Ne vous souciez pas des autres passagers. Un bébé, ça bouge, ça pleure, et c’est bien normal. Ils seront compréhensifs (et de toute façon, ils n’ont pas le choix). 

Et les avantages à voyager avec un bébé ?
– En dessous de 2 ans, il ne paie pas l’avion ! (bon, en même temps, il n’a pas non plus de siège).
– Vous serez généralement placés dans les rangées de devant, avec de la place, donc.
– Vous serez chouchouté par les Stewarts et hôtesses. Parfois même, un personnel navigant a un rôle de « nanny » et peut vous soulager et vous aider un peu.

Encore une fois, faites lui confiance. Tout simplement.

Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *